AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le moine

Aller en bas 
AuteurMessage
Slitman

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Le moine   Lun 4 Déc - 13:31

Les ordres monastiques naissent généralement dans les terres humaines civilisées. Parmi les humains, les premiers ordres monastiques de Faerûn apparurent simultanément en Amn et au Calimshan, certains ordres ayant immigré d'autres mondes et des terres orientales de Kara-Tur. Contrairement aux prêtres et aux druides, les moines ne choisissent pas forcément de divinité patronne (même si la plupart le font).


La caractéristique la plus notable des moines est leur faculté à combattre sans arme ni armure. La rigueur de leur entraînement leur confère rapidité d'exécution et une puissance de frappe que leur jalouseraient bien les guerriers. Bien qu'incapables d'user de la moindre magie, les moines canalisent une énergie appelée ki, qui leur permet d'accomplir d'étonnantes prouesses physiques. Ils se distinguent notamment par leur faculté à assommer un adversaire d'un seul coup bien ajusté. En outre, ils sont capables d'esquiver spontanément les attaques qui leur sont portées, une aptitude qui procède d'un instinct quasi surnaturel. Leurs capacités s'étoffent avec l'expérience, ce qui leur permet de toujours mieux contrôler leurs corps et le monde qui les entoure.


Caractéristiques techniques


Alignement : forcément loyal.

Dé de vie : d8.

Bonus de base à l'attaque : Moyen.

Jet de sauvegarde favorable : Tous.

Arme : Les moines sont compétents dans l'utilisation de l'arbalète légère, de l'arbalète lourde, du baton, de la dague, de la fronde, du gourdin, de la hachette, du kama et du shuriken.

Armure : Aucune.

Points de compétence : 4 + modificateur d'Intelligence.

Compétences de classe : Acrobatie, Concentration, Déplacement silencieux, Détection, Diplomatie, Discrétion, Fabrication de pièges, Parade, Perception auditive, Raillerie et Savoir.

Bonus à la CA : le moine jouit d'un sixième sens qui lui permet de se soustraire aux attaques, même les plus impromptues. Affranchi d'une armure, le moine ajoute son bonus de Sagesse (le cas échéant) à la CA. En outre, il bénéficie d'un bonus de +1 à la CA au niveau 5. Ce bonus augmente ensuite d'un point tous les cinq niveaux de moine (+2 au niveau 10, +3 au niveau 15, +4 au niveau 20). Ces bonus disparaissent s'il est immobilisé ou neutralisé, s'il porte une armure ou un bouclier.

Coup étourdissant : Au niveau 1, le moine reçoit gratuitement le don Coup étourdissant.

Déluge de coups : Libéré du poids d'une armure, le moine peut asséner un véritable déluge de coups, au prix de la précision. Ainsi, il peut effectuer une attaque supplémentaire par round à son bonus de base à l'attaque maximal, mais cette attaque subit un malus de -2, ainsi que les autres attaques portées lors de ce round. Lorsqu'un moine atteint le niveau 5, ce malus passe à -1, et disparaît au niveau 9. Le moine ne peut déclencher le Déluge de coups qu'à mains nues ou muni des armes spécifiques au moine (kama, nunchaku, bâton, saï, shuriken et siangham).

Combat à mains nues : Au niveau 1, le moine reçoit gratuitement le don Science du combat à mains nues.

Esquive totale : Un moine de niveau 2 ou supérieur peut se dérober aux attaques magiques ou surnaturelles avec une agilité incomparable. S'il réussit un jet de Réflexes contre une attaque qui lui infligerait la moitié des dégâts normaux en cas de jet de sauvegarde réussi (comme le souffle ardent d'un dragon ou une boule de feu), il ne subit aucun dégât. L'Esquive totale ne peut être utilisée que si le moine porte une armure légère ou aucune armure.

Parade de projectiles : Au niveau 2, le moine reçoit gratuitement le don Parade de projectiles.

Déplacement accéléré : Au niveau 3, le moine bénéficie d'un bonus d'altération qui accroît sa vitesse de déplacement. Un moine affublé d'une armure (amure légère comprise) perd ce bonus de vitesse.

Sérénité : Un moine de niveau 3 obtient un bonus de +2 aux jets de sauvegarde contre les sorts et effet magiques de l'école de l'Enchantement.

Frappe ki : Au niveau 4, les attaques à mains nues d'un moine sont chargées de ki. Lorsque le moine combat des créatures possédant le pouvoir de réduction des dégâts, ses attaques à mains nues sont considérées comme portées par une armes dotée d'un bonus d'altération. Cette aptitude progresse au fil des niveaux du moine : la Frappe ki devient Frappe ki (loyal) au niveau 10 et Frappe ki (adamantium) au niveau 16.

Pureté physique : Au niveau 5, le moine bénéficie d'une immunité totale aux maladies.

Renversement : Au niveau 6, le moine reçoit gratuitement le don Renversement.

Science du renversement : Au niveau 6, le moine reçoit gratuitement le don Science du renversement.

Plénitude physique : Au niveau 7 ou supérieur, le moine est capable de guérir ses propres blessures. Chaque jour, le moine recouvre ainsi un nombre de points de vie égal à son niveau de moine x2.

Esquive extraordinaire : Au niveau 9, l'aptitude Esquive totale gagne encore en efficacité. Le moine ne subit toujours aucun dégât suite à un jet de sauvegarde réussi contre les attaques telles que souffle d'un dragon ou boule de feu, mais il ne reçoit plus que la moitié des dégâts en cas d'échec.

Corps de diamant : Au niveau 11, le moine acquiert une immunité totale contre toutes sortes de poisons.

Ame de diamant : au niveau 13, le moine acquiert une résistance à la magie égale à son niveau de moine +10.

Paume vibratoire : A compter du niveau 15, le moine est capable d'induire dans le corps de son adversaire des vibrations fatales une fois par jour. A moins que la cible ne réussisse un jet de Vigueur ( DD10 + la moitié du niveau du moine + modificateur de Sagesse du moine), elle meurt.

Désertion de l'âme : Au niveau 19, le moine est capable de se dérober à la vue de quiconque deux fois par jour. Il bénéficie alors d'un bonus de dissimulation de 50% pour un nombre de rounds égal à ses niveaux de moines.

Perfection de l'être : Au niveau 20, le moine acquiert une telle emprise sur son corps qu'il en devient une créature magique. Il bénéficie alors d'une réduction des dégâts de type 10/magie : il ignore ainsi les 10 premiers points de dégâts qui lui sont infligés par une arme non magique ou par les attaques naturelles d'une créature qui ne jouit pas d'une réduction des dégâts similaire.


Dernière édition par le Lun 4 Déc - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slitman

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Le moine   Lun 4 Déc - 13:32

Les monastères, édifices entourés de murs et habités par les moines, sont disséminés un peu partout à la surface du globe. Leurs habitants recherchent la perfection par l'action et la méditation. Ils sont formés à devenir de redoutables guerriers combattants sans arme ni armure. Les monastères dirigés par un supérieur bienveillant protègent la campagne environnante. Toujours prêts au combat, même quand ils se déplacent pieds nus et en habits de paysan, les moines peuvent se fondrent dans la foule et approcher les brigands et les nobles corrompus sans se faire remarquer. A l'inverse, les monastères sous influence malfaisante contrôlent la région par la peur, à la manière d'un chef de guerre. Les moines d'alignement mauvais font d'excellents espions, infiltrations ou assassins.
Quand ils n'obéissent pas aux ordres de leur hiérarchie, les moines se moquent bien de prendre la défense des opprimés ou d'amasser des richesses. Leur principal objectif reste la quête de la perfection ultime, qu'ils espèrent atteindre en portant leur art à son summum. Ils recherchent un état transcendantal qu'ils n'ont aucune chance de trouver dans le monde des mortels.


Aventure:

Les moines considèrent chaque nouvelle aventure comme une mise à l'épreuve. Bien qu'ils ne soient pas du genre à se mettre en avant, ils n'hésitent pas à utiliser leur talent pour le combat dès que quelqu'un s'oppose à eux. Les possessions matérielles ne les intéressent pas. Par contre, ils cherchent avidement tout ce qui leur permettra de perfectionner leur art.


Profil:

La grande particularité des moines est leur faculté à combattre sans arme ni armure. Grâce à leur entraînement rigoureux, ils sont terriblement efficaces à mains nues et peuvent frapper plus rapidement qu'un guerrier utilisant une épée.
Même si les moines ne lancent pas de sorts, ils ont accès à une magie qui leur est propre. Ils canalisent en effet une énergie subtile, nommée ki, grâce à laquelle ils peuvent faire des prodiges. Leur capacité la plus célèbre leur permet d'étourdir un adversaire d'un seul coup de poing, mais ils possèdent également une agilité presque surhumaine leur permettant d’éviter les plus terribles attaques.
Au fil des niveaux, la réserve de ki des moines augmente et avec elle, l'usage qu'ils peuvent faire de leurs pouvoirs.


Alignement:

La formation suivie par les moines exige une discipline sans faille, que seuls peuvent accepter les personnages loyaux.


Antécédents:

Les moines suivent généralement leur formation dans l'enceinte d'un monastère. Pour la plupart, ils y sont arrivés enfants, soit parce qu'ils étaient orphelins, soit parce que leurs parents ne pouvaient plus subvenir à leurs besoins, soit en échange d'un service que les moines avaient rendu à leur famille. La vie au monastère est si concentrée sur la quête de spiritualité que, quand les moines en sortent, ils ne se sentent plus du tout liés à leur village natal ou à leur famille.
Dans les grandes villes, des maîtres ont fondé des écoles enseignant l'art du moine à tous ceux qui le souhaitent (et qui le méritent). Les moines faisant partie de telles académies considèrent bien souvent leurs frères ruraux comme des paysans arriérés.Les moines ont conscience de faire partie d'un groupe à part. Ils se sentent parfois proche les uns des autres, mais ils aiment aussi s'affronter afin de voir qui a le mieux développé son ki.


Races:

Les monastères se retrouvent surtout chez les humains, qui les ont intégrés à leur culture en évolution permanente. C'est pour cette raison que la plupart des moines sont humains (voire demi-elfes ou demi-orques, à conditions qu'ils aient été élevés par les humains.) Les elfes sont capables de montrer la dévotion à long terme nécessaire, aussi certains d'entre eux quittent-ils la forêt pour devenir moines. Par contre, la tradition monastique est étrangère à la culture naine ou gnome, et les halfelins sont généralement trop attirés par les voyages pour accepter de s'enfermer dans un monastère. Les moines nains, gnomes ou halfelins sont donc extrêmement rares.
Les humanoïdes sauvages ne possèdent pas la stabilité sociale qui permettrait un enseignement monastique, mais il arrive qu'un enfant orphelin ou abandonné soit recueilli par un monastère ou un maître errant. Quant aux drows, ils possèdent une tradition monastique, certes intimiste, mais très efficace.


Autres classes:

Les moines se montrent souvent distants, car ils n'ont que peu de choses en commun avec les motivations ou les facultés de leurs compagnons d'aventure. Cela étant, ils sont conscients que le nombre fait la force et savent s'intégrer à un groupe.
Rôle: Les talents du moine s'expriment au mieux lorsqu'il conserve sa mobilité, frappant rapidement là où les rangs ennemis montrent une faiblesse, allant et venant plutôt que de s'enliser dans un corps à corps. Ils font aussi d'excellents éclaireurs, particulièrement s'ils choisissent leurs compétences dans ce but.


Les moines dans Faerûn

Les ordres monastiques naissent généralement dans les terres humaines civilisées. Parmi les humains, les premiers ordres monastiques de Faerûn apparurent simultanément en Amn et au Calimshan, certains ordres ayant immigré d'autres mondes et des terres orientales de Kara-Tur. Contrairement aux prêtres et aux druides, les moines ne choisissent pas forcément de divinité patronne (même si la plupart le font), tout comme ils n'ont pas l'obligation d'entrer dans l'une des écoles des Royaumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le moine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» demande d'adhesion goban moine lvl 102
» FinaL, Moine Ascètes.
» Annif du moine fou
» tuladiboufi, moine bavard un peu trop soiffard.
» Présentation d'un moine, chanteur de soins.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les chroniques de Polaris :: Aide de jeu :: La chambre des métiers-
Sauter vers: